Lieu-dit Fort Ecu à Anneville-Sur-Mer (Manche)


Le lieu-dit Fortecu, au nord de la commune vient du nom de Richard Le Fort,
qui lors de la bataille d’Hastings, a protégé Guillaume le Conquérant de son écu, lui sauvant la vie[2].

La commune d’Anneville a été fusionnée avec Geffosses en l’an III et rétablie en 1830,
prenant alors le nom d’Anneville-sur-Mer.



carte3 BIS

carte3

carte2

carte4

carte1


Carte - Géoportail
carte 5 copie

Espace

Domaine de Fort Escu prés d'Opio (Alpes-Maritimes)

http://www.perfumefromprovence.com/Sunset.htm

page_logoforvisitorbook

Sunset.htm_cmp_copy-2-of010_bnr

Domaine de fort escu (Winifried Fortescue)

stacks_image_948-shscan2 stacks_image_948-shield_domaine_winifried

Domaine De Fort Escu, 'Sunset House', in the 1930's when owned by Winifred Fortescue

Aller sur le site ci-dessus pour plus d'informations.

Espace

Manoir Fort Ecu à Geffosse (Manche)



 
Longueur: 9 km, à pied, VTT, équestre,
Ce sentier qui emprunte des chemins goudronnés va vous permettre de découvrir petits villages et hameaux qui ont su garder, grâce à leurs vieilles demeures, leur caractère traditionnel.
 
 
CURIOSITÉS
Le départ du sentier a lieu à l'église d'Anneville/Mer.
1 : Dans le bourg, on remarquera l'église dont la construction remonte aux Xlème et Xllème siècles et son cimetière entouré de murets. Sur la gauche, l'ancienne gendarmerie, très belle demeure en pierre.

CIRCUIT DES VILLAGES TYPIQUES
ANNEVILLE SUR MER
GEFFOSSES

gendar


2 : Prenez à gauche la route de la gare en direction du hameau de Bretteville. Vous pouvez apercevoir une chaumière et aussitôt sur la gauche l'ancienne gare.
3: Prenez le chemin de terre sur la gauche puis une petite voie bitumée pour rejoindre le bourg de Geffosses. A l'entrée du bourg, sur votre droite, vous verrez un calvaire appelé " la croix de l'école ", croix montée sur les anciens fonts baptismaux datant du Xlllème siècle. Le bourg de Geffosses est construit en pierre autour de son église du Xlllème siècle qui fut détruite, sauf les murs, en 1923. En passant devant la mairie, prenez la petite rue à droite, à l'angle de la maison se trouve un mégalithe. Vous pourrez en apercevoir un autre dans le mur de l'église à gauche du portail. Un troisième se situe dans une propriété privée éloignée du bourg. Ces mégalithes ont 4000 à 5000 ans. Admirez les deux ifs de plus de 150 ans et en sortant du cimetière vers le nord, arrêtez-vous pour observer le portail à double face probablement du Xlllème siècle.
4 : Continuez vers le village de Grouchy. La dernière maison à gauche a appartenu à la famille Sanson, celle-ci a joué un rôle dans l'implantation de la religion réformée. Bien que très modifiée, on aperçoit, dans un de ses murs, un emplacement réservé au passage d'une arquebuse.
5 : Suivez le G.R. 223 (chemin de grande randonnée) balisé rouge et blanc en direction de la Grande Maresquière et le Havre de Geffosses. Ce dernier a été en partie aménagé avec la Fédération des Chasseurs de la Manche comme réserve de chasse. Veillez à ne pas déranger les oiseaux.
6 : Suivez le cheminement en bordure du havre et au village de la Hougue, passez sur la digue et l'ouvrage en pierre qui servait autrefois à laisser pénétrer l'eau de mer dans les salines qui se trouvaient en arrière de la digue. Au village de la Barboterie, vous apercevez au centre du Havre l'ancienne zone d'échouage du port de Geffosses. Depuis la fermeture du Havre en 1970 par la " route touristique ", les activités d'extraction de gravier et de tangue ont cessé. La tangue servait autrefois d'engrais naturel pour l'agriculture.

havre

7 : Dirigez-vous vers le village de Fort-Ecu. Vous avez une magnifique vue du Havre et d'une belle propriété bâtie en pierre dont le jardin entouré de murs domine le Havre. La tradition veut que Jean de Fortescu participa à la bataille d'Hasting en 1066 et sauva Guillaume Le Conquérant. Ce dernier serait mort sans Richard LE FORT, qui dit-on, couvrit le duc de son " escu " (bouclier) d'où le nom de Fortescu. 
8 : De Fort-Ecu, rejoindre l'église d'Anneville à travers différents petits villages. A proximité du chemin Mesnil, vous pouvez voir le corps d'un ancien moulin à vent, propriété des seigneurs de Pirou vendu en 1802 à l'amiral de Bougainville, célèbre explorateur ayant découvert de nombreux territoires (Tahiti, Les Malouines, ... )
 








geffosse2 geffosse1



geffosse3 geffosse4



Espace





Poupeville et Sainte-Marie du Mont (Manche)

Extrait de
"LES GENS D'ICI"
Par Gilles Perrault

...

p 53 : " C'est donc peut-être bien de chez nous qu' "issit" le bouclier qui sauva le duc Guillaume.
Les
Fortecu avaient leur résidence à Pouppeville, hameau situé en retrait du Grand-Vey, auquel sa position valait jadis d'être plus considérable que le bourg lui-même puisque tous les voyageurs passant le Vey devaient le traverser. Les érudits nous disent que le nom se serait constitué par la conjonction de Poppa, nom de femme germanique, et de villa, qui signifie domaine en latin : le domaine de Poppa. Ce serait l'une des rares traces de l'occupation franque, qui s'établit entre celle des Saxons et l'arrivée des Normands.
...

...
Pouppeville fut en vérité à l'origine de la commune puisque nous nous appelions en ces temps anciens Sainte-Marie-de-Pouppeville. Le cartulaire de Saint-Wandrille indique par exemple que Guillaume le Conquérant place cinq églises, dont Sainte-Marie-de-Pouppeville, sous la tutelle de l'abbaye de Saint-Wandrille. En 1145, une charte du pape Eugène II la met dans la dépendance de l'évêque de Coutances, ce que confirment ensuite le pape Urbain II et Henri II, roi d'Angleterre et duc de Normandie. Le déplacement du centre de gravité a commencé vers 1400. L'ancienne église, dont il ne reste que des vestiges, fut bientôt surpassée par celle du bourg pour sa beauté et sa capacité.
 ...

clocher


Les Fortecu, peu chauvins, furent l'une des familles dont les offrandes financèrent la construction de notre clocher. Leur histoire n'a ni la durée ni l'éclat de celle des Aux Epaules. C'est peut-être qu'ils eurent moins de flair dans l'interminable partie de quitte ou double que fut chez nous la guerre de Cent Ans...."

...

Espace