Poupeville et Sainte-Marie du Mont (Manche)

Extrait de
"LES GENS D'ICI"
Par Gilles Perrault

...

p 53 : " C'est donc peut-être bien de chez nous qu' "issit" le bouclier qui sauva le duc Guillaume.
Les
Fortecu avaient leur résidence à Pouppeville, hameau situé en retrait du Grand-Vey, auquel sa position valait jadis d'être plus considérable que le bourg lui-même puisque tous les voyageurs passant le Vey devaient le traverser. Les érudits nous disent que le nom se serait constitué par la conjonction de Poppa, nom de femme germanique, et de villa, qui signifie domaine en latin : le domaine de Poppa. Ce serait l'une des rares traces de l'occupation franque, qui s'établit entre celle des Saxons et l'arrivée des Normands.
...

...
Pouppeville fut en vérité à l'origine de la commune puisque nous nous appelions en ces temps anciens Sainte-Marie-de-Pouppeville. Le cartulaire de Saint-Wandrille indique par exemple que Guillaume le Conquérant place cinq églises, dont Sainte-Marie-de-Pouppeville, sous la tutelle de l'abbaye de Saint-Wandrille. En 1145, une charte du pape Eugène II la met dans la dépendance de l'évêque de Coutances, ce que confirment ensuite le pape Urbain II et Henri II, roi d'Angleterre et duc de Normandie. Le déplacement du centre de gravité a commencé vers 1400. L'ancienne église, dont il ne reste que des vestiges, fut bientôt surpassée par celle du bourg pour sa beauté et sa capacité.
 ...

clocher


Les Fortecu, peu chauvins, furent l'une des familles dont les offrandes financèrent la construction de notre clocher. Leur histoire n'a ni la durée ni l'éclat de celle des Aux Epaules. C'est peut-être qu'ils eurent moins de flair dans l'interminable partie de quitte ou double que fut chez nous la guerre de Cent Ans...."

...

Espace