p 476

476

espace
espaceIl est probable qu'une fille de sir John Fortescue,Gouverneur de Meaux en 1422, ou de Richard Fortescue d'Ermington, qui passa en Normandie en 1443, puisse avoir épousé Richart Fortescu de Sainte Marie du Mont, ou un autre Richart (1) mentionné dans un certificat rédigé à la cour d'ASSizes d'Evreux en 1453, comme ayant quitté la Normandie.
1) voir le certificat dans l'appendice.
 
espaceNous trouvons un exemple où un Fortescu pris un blason bien différend du reste de la famille : --
espace"Bureau de Saint Lo. Charles de Fortefcu efcuier Sieur de Langlé. D'or, a une epee de fable en pal et fur trois ecuffons d'argent brochant fur le tout" (2)

(2) Bibliothèque Impériale, Paris, Armorial Général de Normandie, Caen; Cabinet des Titres, vol.388, fol.93.
 
espaceMr de Magny commente cela : " Dans certaines peintures murales du XV° siècle (il n'indique pas où elles peuvent être vues), l'écu des Fortescu est montré avec une entaille dans le chef dextre " (en haut, à droite); cela était sensé permettre à la lance de s'appuyer au travers quand elle était au repos.(3)
(3) Boutell's Heraldry.
 
espaceL'écusson n'était pas toujours le même. Mr de Magny le decrit comme un " heaume de chevalier couronné et entrelacé de trèfle " mais les sceaux normands que j'ai pu voir ont pour écusson un dogue, ou cela peut être une tête de lion (4) entre deux ailes.
(4) De Belleval, Azincourt, armes de Guillaume Fortescu, p.193.
 
espaceSur quelques morceaux de sceaux à la Bibliothèque Impériale, des empreintes sont visibles représentant d'autres écussons, différents des deux premiers.
espaceLes gravures de 1403 et 1429 ici représentées, sont des exemples, le premier de l'écusson le plus commun et l'autre d'une variante imparfaite du premier. Les deux sont issues de la collection Clairembault à Paris.
p476_2a
p476_3a
 
espaceEn Angleterre, l'écusson, à partir du premier qui ait été trouvé, tôt dans le XVI° siècle, jusqu'à l'époque actuelle, est resté invariablement un tigre héraldique (an heraldic tiger passant ?); le seul détail différent (qui s'est trouvé être une addition au dessin original), quelque part au siècle dernier (XVIII°), est d'un petit écu dans la patte du tigre, enregistré notamment par le Comte Fortescue et le Comte de Clermont, et toujours utilisé par leurs descendants.
espaceLa devise appartient au genre techniquement appelé " canting " (?) comme étant un jeu de mots basé sur le surnom. Nous ne savons ni quand ni par quel membre de la famille elle fut en premier utilisée; il est même probable qu'elle fut adoptée avant le début du XVI° siècle.

p 477

477

espace
espaceWestcote, dans son " View of Devonshire," écrivant, à la fin de ce siècle, sur les Fortescue de Wimpstone, dit que " Forte Scutum Salus Ducum " est le " Posy " (?) de ce nom,(1) montrant qu'elle était déja bien établie et d'usage courant.
(1) Westcote's Devonshire; Exeter, 1845, p.394.
 
espaceIl doit être rappelé, que dans la période d'origine, la devise, comme on l'appelle aussi en France " le Cri d'Armes ", n'était pas constamment le même de père en fils, et chacun choisissait ce qu'il lui plaisait. Les héraldistes ne prenaient que peu d'importance à la devise. Elle n'est même pas mentionnée une seule fois dans toutes les " Visitations " (?) que j'ai examiné; bien qu'elles contiennent vraiment beaucoup d'armoiries.
espaceSir Adrian utilisait occasionnellement les mots " Loyall PenSe "; et son fils Thomas plaçait " A Virtute Orta Occidunt Rarius " sur ses armoiries.
espaceLes familles françaises, d'aprés Mr de Magny, Utilisaient les mots de leur nom FORT ECU comme devise.
 
 
 

APPENDICE AU CHAPITRE XVI.
A
 
Courois Notaire à Saint-Jean de Daye, Chef-lieu de Canton (Manche).
Au très honorable Lord de Fortefcu.

espaceespaceComme notaire de la famille de Fortefcu j'ai l'honneur d'expofer au très honorable Lord de Fortefcu, ce qui fuit.
espaceGeorges de Fortefcu, né à Graignes, canton de St. Jean de Daye le 4 Juillet, 1790, fils de Georges François de fortefcu ecuyer, eft parti de Graignes a l'âge de 20 ans pour le fervice militaire.
espaceC'était au moment des guerres du premier empire. Depuis cette époque fa famille très inquiète n'avait pas reçu de fes nouvelles, lorsque l'année dernière une perfonne étrangère eft venue prendre des renfeignements fur la famille de Fortefcu, et a révélé le décès à Londres d'un de Fortefcu que l'on fupposait être né en Normandie.
espaceCette révélation a néceffairement fait fupposer que ce de Fortefcu pourrait bien être Georges.
espaceCe qui ajoute au raifonnement de cette fuppofition, c'eft que comme je l'ai déjà dit, Georges de Fortefcu faifait fon fervice lors du paffage de l'Empereur Napoléon premier en Angleterre. Si Georges de Fortefcu n'eft pas mort, fa famille ferait exceffivement heureuse de connaître fon exiftence et de pourvoir fe rappeller à fes fouvenirs.
espaceSi, au contraire, il eft décédé, il eft important pour elle de favoir à quoi s'en tenir fur fa fucceffion.
espaceJ'ai penfé, très honorable Lord, que par vos hautes et importantes fonctions, vous pourriez rendre...

p 478

478
 

....un eminent fervice à la famille de Fortefcu en lui faifant découvrir à Londres Georges de Fortefcu ou en lui faifant connaître fa fucceffion dans le cas de décès.
espaceJe m'adreffe à vous avec d'autant plus de confiance, que la Famille de Fortefcu eft l'une des plus nobles et des plus anciennes de la Normandie; je dirai même que vos ancêtre doivent être nés en cette province qu'ils ont du quitter lors de la conquète de l'Angleterre par Guillaume le Conquérant (vers l'an 1060).
espaceJ'ajouterai que l'an dernier auffi, l'un de vos régiffeurs eft venu dans notre pays pour rechercher fi la famille de Fortefcu était bien la vôtre, il dit que fi cette Famille avait befoin de vos fervices vous vous emprefferiez de les leur rendre.
espaceAuffi, très honorable Lord, je compte fur votre extrème bienveillance et votre haute influence pour bien vouloir faire en forte que la Famille de Fortefcu fache à quoi s'en tenir, foit fur l'existence foit fur le décès de Georges de Fortefcu.
espaceespaceespaceespaceJ'ai l'honneur d'être, avec le plus profond refpect,
espaceespaceespaceespaceespaceTrès honorable Lord, votre très humble ferviteur,
espaceespaceespaceespaceespaceespaceespaceespaceespaceespaceCourois,
espaceespaceespaceespaceespaceNotaire a St. Jean de Daye, arrondiffement de St.Lo,
espaceespaceespaceespaceespaceespaceDépartement de la Manche, Normandie, France
 
(1) Cette lettre n'est pas datée. Elle fut addressée au domicile du trés Honorable Chichester Fortescue dans la première semaine de novembre 1867, mais était évidemment destinée à Lord Clermont, pour qui Mr Ogilvy, considéré comme régisseur, fit son séjour en Normandie.

 
 
B.

espace" Es Affizes d'Evreux tenues par nous Pierres Duval, lieutenant general de noble homme Robert de Floques efcuier confillier du roy notre feigneur et fon baillidu dit lieu d'Evreux le Samedi tiers jour de Novembre continues du Lundi xxix jour d'Octobre precedent premier jour des dits affifes l'an mil cccc et cinquante trois, fe comparu Girault de Monteniral, fergeant du roy, notre feigneur en la fergeufe de a Bonneville, difant que pieca (2) Jehan Gendon, viconte du dit lieu d'Evreux lui avoit baillit a cueillir 1. livres T. venir tuis au prouffit du roy, notre dit feigneur ceft affavoir trente folz Tournois en quoy Richart Fortefcu, efcuier, avoit efte mis en amende vers Jehan du Bufc femblablement efcuier, et vingt folz Tournois en quoy Thomas Chaunceller avoit pareillement efte mis en amende vers meffire Thomas Guillotin preftre, et guillem du Mefnil, icelles amendes par nous tauxees pour les termes de Touffaints iiije li. et affencion cccclij. Des quelles amendes le dit fergent navoit peu aucun chofe avoir ne recouvrer combien que de ce il euft fait tout devoir et diligence parce que le dit Fortefcu et chanceller eftoient abfens et hors du pais de Normandie et navoient aucuns biens meubles ou heritaiges fur quoy le roy, notre dit feigneur peuft eftre paie. Et ne autmoins le dit vicomte voullu contraindre le dit fergeant icelles fommes paier requeroit fur ce provifion de juftice et que de ce que dit eft information feuft fait a tel fin que de raifon pour que non euffions fait venir devant nous Jehan de Vienne, Laurence Coulle, Colin Note, Nicolas le Charier, Jehan Langlois, et plufieurs autres congnoiffants les dits Fortefcu et Chanceller eftoient abfens et hors du pais et navoient aucuns biens meubles ne heritaiges au dit pays de Normandie ne ailleurs dont ilz euffent congnoiffance, et mefures ...
 
(2) Ainsi dans le manuscrit.

p 479

479
 

....que de recouvrer le partement des dits amendes le dit de Montemiral avoit fait toute diligence. Veu lequelle rapport, par ladvis et confeil des abfiftes de la court, donne fu en mandement au dit Viconte que des fommes deffus dites il tiengne quiet et paifable le dit du Monteniral. Donne que deffus.
 

C.
La liste des actes appartenant à la Bibliothèque Impériale, à Paris, qui traitent des Fortescu de Normandie, communiquée par Mr Léopold Delisle en octobre 1879 :
 
Dépouillement des 31 pièces qui composent le doffier Fortefcu du Cabinet de titres.

espace1. No. du doffier 27,126.
espace2. 1363. Vente faite a Jehan Fortefcu efcuier par Rogier Auvernoy de Marchefieux.
espace3. 1366. Montre de Jehan Fortefcu.
espace4. 1366. 9 Juin. Quittance de Jehan Fortefcu.
espace5. 1379. 29 Jan. Quittance de Jehan Fortefcu.
espace6. 1400. 28 Nov. Quittance de Jehan Fortefcu, capitaine du Pont d'Ouve.
espace7. 1379. 18 Mar. Revue de Jehan Fortefcu.
espace8. 1388. 18 Mar. Quittance de Jehan Fortefcu.
espace9. 1398. 7 Oct. Ordre des tréforiers du roi de payer les gages de Jehan Fortefcu.
espace10. 1399. 23 Jan. Quittance de Jehan Fortefcu.
espace11. 1403. 10 Sept. Quittance de Jehan Fortefcu.
espace12. 1403. 2 Fév. Quittance de Guill. Fortefcu, fils de feu Jehan Fortefcu.
espace13. 1404. 6 Juin. Quittance de Guillaume Fortefcu.
espace14. 1420. 30 Avril. Mandement des gens des comptes relatif à l'hommaige que Jehan Fortefcu avait fait au roi (d'Angleterre).
espace15. 1424. 4 Juill. Acte rédigé au nom de Jehan Fortefcu, efcuier, garde du fcel des obligations de la Viconté de Cherbourg.
espace16. 1429. 3 Avril. Quittance de Jehan Fortefcu capitaine de 4 lances, &c.
espace17. 1429. 1 Sept. Acte rédigé au nom de Jehan Fortefcu chevalier garde du fcel des obligations de la Viconté de Valognes.
espace18. 1430. 4 Fév. Acte rédigé au nom du même.
espace19. 1432. 30 Avril. Acte rédigé au nom du même.
espace20. 1432. 2 Nov. Acte rédigé au nom du même.
espace21. 1436. 18 Août. Acte rédigé au nom du même.
espace22. 1437. 6 Juill. Acte rédigé au nom de Jehan Fortefcu chevalier.
espace23. 1443. 10 Juill. Acte rédigé au nom de Jehan Fortefcu chevalier.
espace24. 1446. 23 Juin. Acte rédigé au nom de Jehan Fortefcu chevalier.
espace25. 1446. 30 Juin. Acte rédigé au nom de Jehan Fortefcu chevalier.
espace26. 1447. 30 Sept. Acte rédigé au nom de Jehan Fortefcu chevalier.
espace27. 1448. 2 Janv. Acte rédigé au nom de Jehan Fortefcu chevalier.
 
1) L'original se trouve au Cabinet des Titres, Paris, Dossier " Fortescu ".

p 480

480
 

espace28. 1448. 3 Fev. Acte rédigé au nom de Jehan Fortefcu chevalier.
espace29. 1453. 3 Nov. Acte mentionnant une amende encourue par Richart Fortefcu, efcuier, de baillage d'Evreux.
espace30. 1509. 31 Oct. Acte mentionnant Nicolas Fortefcu, efcuier, Seigneur de la Vieille Court de la parroiffe du Mefnil Angot.
espace31. 1513. 4 Nov. Acte mentionnant le même.
 

Volume 48 des Titres Scellés de Clairembault.

espaceP.3620. 1380. 1 Juillet. Revue de Jehan Fortefcue à Carentan.
espaceP.3621. 1380. 18 Juill. Quittance du même.
espaceP.3622. 1380. 1 Fév. Revue du même.
espaceP. ..''.. 1385. 1 Nov. Revue du même.
espaceP.3623. 1380. 23 Août. Quittance du même.
espaceP. ..''.. 1380. 25 Oct. Quittance du même.
espaceP. ..''.. 1380. 28 Dec. Quittance du même.
espaceP. ..''.. 1388. 20 Juin. Quittance du même.
espaceP. 3624. 1415 22 Juill. Montre de Guillaume Fortefcu à Valognes.
espaceP. 3625. 1388. 20 Sept. Quittance de Jehan Fortefcu.
espaceP. ..''.. 1388. 5 Sept. Quittance de Jehan Fortefcu.
espaceP. ..''.. 1419. 31 Mai. Quittance de Pierre Fortefcu.
 

Volume 76 des Titres Scellés de Clairembault.

espaceP. 5978. 1420. 24 Août. Montre dans laquelle figure Pierre de Fortefcu efcuier.
 
 

Volume 102 des Titres Scellés de Clairembault.

espaceP. 7926. 1415. 2 Sept. Revue dans laquelle figure Jehan Fortefcu, efcuier.
 

D.
Acte de vente fait par Rogier Avernoy de Marchesieux
à Jehan Fortescu, Escuyer, 1363.

espaceA toutz ceulx qui ces lettres verront, ou arront Eftienne de Senechars(?) garde du scel des oblications de la viconté de Sainct-Sauveur -Lendelin falut. Sachent toutz que par devant Jehan Audeney clerc, tabellion juré et eftabli quand ad ce fut préfent Rogier Avernoy de la Paroiffe de Marchesieux qui recognut de sa bonne volentez quil avoit vendu quittié et deleffié à fin de héritaige de Jehan Fortefcu, efcuier un cappon danuel rente au terme de Noël a prendre et a avoir par la main dudit Rogier et de fes hoirs et offre pour ce juftice fur toutz fes biens meubles en quelconque lieu q'eulx foient par le fergeant Royal ou fans Fergeant par voie d'excécucion (mots rongés) dit Rogier en ait fait courvée et affiéte aillours en lieu fouffiefant fanz nul déchié laquelle courvée ledit efcuier fera (mots rongés). Et fut faicte cefte vente pour un flourin d'or (auchat?) quatre deniers Ledit Rogier Fuivant ce qui a efté dit....*
 
( Bib. Nat. Paris, dossier " Fortescu ", N° 2 ).