p 455

.....
espace1. Hervé François Alexandre, dont l'article fuit, et
espace2. Jean François naufragé fur les côtes de Guinée.
 
IV. Hervé François Alexandre de Fortefcu, fervit fur mer de 11 à 15 ans. Mort le 10 juin 1854, ayant époufé Catherine Suzanne Birée, dont les quatres frères déjà nommés, vivants 1866.
(1)
 (1) Cabinet des titres (Bib. Imp.), dossier " Fortescu ". Voir la liste de son contenu dans l'appendice, et l'acte de vente de Rogier Avernoy.
 
V. Jean François de Fortefcu, fils aîné, né le 21 juin 1809; marié avec Marie Virginie Herouard, dont --
espace1. Jules Aimable de Fortefcu, âgé de 18 ans.
espace2. Jean-Yves de Fortefcu, âgé de 17 ans.
espace3. Alfonfe Alexandre Ifidore de Fortefcu, âgé de 13 ans.
espace4. Marie Jofephine de Fortefcu, âgé de 7 ans.
 

 

espaceLes papiers au Dézert mentionnent également Léonor de Fortescu, un frère ou cousin germain de son contemporain Michel Fortescu; il est décrit dans la filiation de Mr de Magny comme seigneur du Chesne, paroisse du Mesnil-Angot, 1666 (2) et par Ogilvy, d'aprés les papiers de la mairie comme :---
espace" Sieur de la Chefnaye demeurant au Mesnil-Angot. En l'Année 1691 André de Fortefcu, fils du dit Léonor de Fortefcu Ecuyer, fieur de la Chefnaye s'oppofa à la publication des bans de mariage des Mademoifelle Marie de Fortefcu sa coufine germaine, fille de Michel de Fortefcu Ecuyer, fieur de L'Anglet, avec Monfieur René Allix, fieur de la vallée de Daye."

(2) Voir la généalogie de De Magny, anté.
 
espaceIl y a qussi quelques membres de la famille de Fortescu résidant encore à Graignes canton de St Jean de Daye, arrondissement de St Lô, où George de Fortescu, écuyer, laissa un fils George, né en 1790; qui en l'année 1810, quitta son lieu de naissance pour servir dans l'armée et n'aurait donné aucune nouvelle de lui jusqu'àlors (novembre 1867).
espaceCette information est de Mr. Courois, Notaire à St Jean de Daye, qui dit être "le notaire de la famille de Fortescu " (3) et requiert des informations concernant la personne disparue supposée avoir émigré en Angleterre.

(3) Voir la lettre de Mr Courois à l'auteur, dans l'appendice.
 
espaceUn autre document d'un Fortescu contemporain est le suivant, tiré des " Actes de l'Etat Civil à Bayeux :---
espace" 1823. Acte de Mariage en date du 28 Juin 1823, de Françoise Veronique de Fortefcu, fille de Jean Paul de Fortefcu Ecuyer, fieur de Bois, et de Marie Regnault de la Commune du Mefnil Veneron Manche avec Gilles François Denis " (4)

(4) Communications manuscrites de Mr Olive, rue Echo à Bayeux, 1864, dans &laqno; Account of Norman Fortescues &laqno;, Ms de Mr Ogilvy.0

p 456

espaceLa liste des "Emigrés de la République Française" contient ce qui suit :
espace" Fortefcu (rené) Diftrict du Rouher de la Liberté, Municipalité du Defert, Departement de la Manche; fes biens fitués dans les dits Diftricts, Municipalité, et Departement; conftaté emigré et porté fur la lifte par arrêt du Departement du 6 Novembre 1792 " (1)
espaceEn 1769 Messire Jacques de Fortescu (2) était Huissier de " Haute Justice " à la Haye du Puits (3). Sa femme était " Noble Dame Charlotte Néel ", qui fut marraine en 1770 de Charles Alexis Adrian du Herissien, de Gerville, un savant antiquaire normand, qui mourut à Valognes le 26 juillet 1853.

(1) (2) (3) Cabinet des titres (Bib. Imp.), dossier " Fortescu ". Voir la liste de son contenu dans l'appendice, et l'acte de vente de Rogier Avernoy.
espaceEn juillet 1871, Mr Ogilvy étant récemment revenu de Normandie, m'informe qu'à Cherbourg, Ste Marie du Mont, et Montbourg, dans le Côtentin, il avait trouvé sept ou huit hommes portant le nom de Fortescu dans les troupes mobiles. Ils appartenaient à la classe paysanne, mais, ajouta-t-il, " ils connaissent tous l'existence de parents en Angleterre de classe plus fortunée ". Ils prononcent le " S " en citant leur nom.
 
espaceA la Bibliothèque Impériale à Paris il y a de nombreux papiers relatant des Fortescu Normands, nous éclairant sur certains membres de la filiation ancienne. Plusieurs de ces papiers sont des Montres ou des quittances pour la paie des écuyers, hommes d'armes et soldats dans la seconde moitié du XIV° siècle. La plupart d'entre eux traitent d'un certain ' Jean Fortescu Ecuyer ". Nous le trouvons en premier en 1363 quand il achète des terres à Roger Avernoy de la paroisse de Marchesieux.
 
espaceIl y a plusieurs montres et quittances de paiement de différentes périodes, de 1366 au 20 septembre 1388 pour lui-même et sa compagnie " servant et à servir dans les guerres présentes dans le Côtentin et en Normandie en général " qui sont datées de Carentan, St Lô et Bayeux. Les montres sont au nombre de cinq, et les quittances de paie dùes à son poste de capitaine du Pont Douve, sont neuf en tout. Sur certaines d'entre-elles, son sceau est encore attaché et quelques empreintes (en cire) de celui-ci et d'autres sceaux ont été trouvées suffisamment bien conservées pour me permettre d'en faire des dessins, qui, étant relativement intéressants, sont reproduits dans ce travail. (4)

(4) Cabinet des titres (Bib. Imp.), dossier " Fortescu ". Voir la liste de son contenu dans l'appendice, et l'acte de vente de Rogier Avernoy.
 

 Montre de Jehan Fortescu, le 2 juin 1366. 

La Mouftre de Jehan Fortefcu Ecuyer, et deux autres efcuiers en fa compaignie revue au feige du Honne le fecond jour de Juinz Mccclxvj.
Le dit efcuier - cheval liart.
Guillem de Baron efcuier - cheval noir.
Dué de la Maire efcuier - cheval brun - bon.

p 457

 
Quittance de paie de Jehan Fortescu, le 9 juin 1366.

espaceSachent tous que je Jehan Fortefcu efcuier ay eu et recu de Remier le Boutelier clerc du Roy notre Seigneur et fon Vicomte de Beveux receveur general es bailliages de Caen et de Coftentin des aides ordones pour la delivrance du Roi Jehan derrenier trepaffe, donc Dieu ait lame, et pour le fait de guerre la fomme de douze frans d'or empreft fur les gaiges de moy et des gens darmes de ma compaignie defervans et a defervir fous le gouvernement de Monfeigneur Guillem du Merle fire de Meffy, cappitaine general es diz bailliages.
De la quelle fomme de douze francs je me tien pour bien paie.
espaceDonne fouz mon fcel le ix jour de Juinz lan mil ccclx fix (1)
 
(1) Cabinet des Titres (Bib. Imp.), dossier " Fortescu ". Le Roi Jean II de France fut fait prisonnier par les anglais et le Prince Noir à Poitiers en 1356, et mourut en 1364.
 
 

Une quittance identique du même, le 29 janvier 1379 (2)

espaceSaichent tous que je Jehan Fortefcu efcuier confeffe avoir eu et recue de Jehan le Flamene, treforier des guerres du Roy noftre Seigneur la fomme de fix vins quize livres Tournois en preft fur les gaiges de moy et de huit autres efcuiers de ma compaignie defervans et a defervir en ces prefentes guerres du roy noftre dit feigneur es partées de Coftentin foubz le gouvernment de Meffire l'amiral de la mer.
De la quelle fommede vj XX xv l. T. deffus dite je me tieng pour content et bien paie. Donne a Carentan foubz mon fcel le xxix jour de Janvier l'an mil ccclxxix.
 
(2 ) Cabinet des Titres (Bib. Imp.), dossier " Fortescu ". Le sceau vient de la Collection Clairembault.
 

Le sceau, dont le dessin est ici reproduit est attaché.p457_3a

 
 

Montre de Jehan Fortescu, le 1er février 1380. (3) 

La revue de Jehan Fortescue efcuier et quatre autres efcuiers de fa compaignie revue a Carentan le premier jour de Fevrier l'an mil ccciiijxx.

Premier
Le dit Fortefcu efcuier
Jehan de Vandelle.

Michel Brifehance.
Jehan le Breton.
Robert Bloville.

 
(3) Clairembault, 48. Do. 3622. 1er février 1380.

p 458


La même, du 18 mai 1380. (1)  

espaceLa revue de Jehan Fortescu efcuier et huit autres efcuiers de fa compaignie revue a Carentan le xviij jour de Maie l'an mil ccclxxx.

Premier.
Le dit Jehan Fortefcu.
Aymery le Nerroys.
Michiel Brifehanche.
Mahier de Corbie.
Jehan de Meantys.
Jehan de Saint Germain.
Gorget Blondel.
Robert Teffon.
Jehan de Saint Hillaire.
 
(1) Cabinet des Titres, dossier " Fortescu ". 18 mai 1380.
 
 

La même, du premier juillet 1380. (2)

espaceLa revue de Jehan Fortescu efcuier et fix autres efcuiers de fa compaignie auquelx le derrain eftoit foubz Roger Suhart, reveue a Carentan le premier jour de Juillet l'an mil ccciiijxx.

Premier.
Le dit Jehan Fortefcu.
Michiel Brifchante.
Aymery le Nourriez.
Jehan de Mentis.
Gorget Blondel.
Jehan le Breton.
Guillem Dameril.
 
(2) Clairembault 48 Titres scellés, vol. xlviii. 1er juillet 1380.
 
espaceQuittance de Jehan Fortescu pour paiement le 18 juillet 1380. (3)
espaceSaichent tous que je Jehan Fortefcu, efcuier, confeffe avoir eu et reçu de Jehan le Flamene treforier des guerres du roye noftre feigneur, la fomme de quatre vins dix livres Tournois en preft fur les gaiges de moy et de cinq autres efcuiers de ma compaignie deffervis et a deffervir en ces prefentes guerres du roy noftre dit feigneur en pays de Conftantin foubz le gouvernement de Monfeigneur l'Amiral de France. De la quelle fomme de iiijx x.l.T. deffus diz je me tien pour comptent et bien paie. Donné a Carentan foubz mon fcel le xviij jour de juillet l'an mil ccc et quatre vins.

(3) idem, original avec sceau, 18 juillet 1380.
 
 
espaceIl y a une autre quittance venant du même Jehan Fortescu (4) pour la même chose, datée et scellée à Carentan le 23 aoùt 1380 de 105 livres tournois pour lui-même et six autres écuyers mot pour mot comme la précédente, exepté que la phrase " en pays de Constantin " remplace " en parties de la Basse-Normandie et Costentin ".
espaceEt une autre du même Jehan pour la même chose (5) datée et scellée au même endroit du 25 octobre 1380, de 135 livres tournois pour lui-même et huit autres écuyers de sa compagnie, dans les mêmes termes.

(4) Clairembault 48 Titres scellés, dossier p.3625.
(5) Clairembault 48 Titres scellés, dossier p.3623.

p 459

espaceUne autre du même pour la même raison (1), datée et scellée à Carentan du 28 décembre 1380, de 120 livres tournois pour lui-même et sept autres écuyers de sa compagnie, dans les mêmes mots.

(1) Clairemb. 48 Do. 3623.
 

Montre de Jehan Fortescu, 1er novembre 1385.

espaceLa revue de Jehan Fortefcu, efcuier, et vij autres efcuiers de fa compaignie reveue a Carentan le premier jour de Novembre l'an mil ccciiij et cinq.

Le dit Jehan Fortefcu
Guillem de Nerville
(2)


Et premier,

 
(2) idem, Do. 3622 parmis les écuyers seuls ces deux noms sont donnés.
 
 

Quittance de paie de Jehan Fortescu, 20 juin 1388. (3)

espaceSaichent tuit que je Jehan Fortefcu efcuier confeffe avoir eu et recu de Jehan le Flamene treforier des guerres du roy notre feigneur la fomme de trante livres Tournois en preft fur les gaiges de moy et vij autres feigneurs de ma compaignie deffervie et a deffervir en ces prefentes guerres en pays de Normandie. De la quelle fomme de xxx l. T. deffus dicte je me tiens pour content et bien paie. Donné a Saint Lo, foubz mon fcel le xx jour de Juinz l'an mil ccciiij xx, et huit.

 
Le sceau reproduit ici est attaché.p459_3a

(3) idem, Do. 3623.
 
 
espaceDeux quittances du même Jehan Fortescu au même trésorier Jehan Le Flamene, viennent ensuite dans l'ordre; elles sont datées, l'une du 5 septembre 1388 à Carentan (4) ; l'autre du 20 septembre 1388 à Bayeux (5); chacune de 39 livres tournois pour lui-même et un autre écuyer, et chacune avec le sceau attaché.
espaceIl est nommé dans les mois qui suivent au poste de Capitaine du fort du Pont Douve (6) (porte d'accés stratégique du Côtentin prés de Carentan), comme il est montré dans l'ordre des trésoriers royaux, donné au Vicomte de Coustance de lui payer le salaire dù à ses fonctions, pourvu qu'il s'acquitte sérieusement et convenablement de sa charge, et pour sa propre personne.
 
(4) (5) idem, Do. 3625.
(6) Ce nom est plus correctement orthographié " Pont d'Ouve " . Voir " Histoire du château et des Sires de Saint-Sauveur le Vicomte " , par L.Delisle, Valognes, 1867, p.259, où plus de renseignements sont donnés sur l'histoire du Côtentin.

p 460

Ordre de paiement à Jehan Fortescu comme Capitaine
du Fort du Pont Douve, le 7 octobre 1398. (1)

espaceDe par les treforiers du roy notre feigneur a Paris. Viconte de Couftances, ou fon lieutenant, accompliffez les lettres du dit feigneur au vidimus des quelles ces prefentes font attachez foubz l'un de nos fignes. En payant dorefnavant a Jehan Fortefcu, Capitaine ou garde de la fortereffe ou baftide du Pount Dove les gaiges ay cellui office appartenant aux termes et en la maniere accouftumez ainfi et par la maniere que le dit feigneur le mande. Efcript a Paris le vije jour d'Octobre l'an mil ccciiijxx xviij. pourvu que le dit office il exerce bien et duement, et en perfonne, efcript comme deffus.

FERRIER.

(1) Cabinet des Titres, Dossier "Fortescu" , 7 octobre 1398.
 
espaceOn remarquera que Jehan Fortescu se nomme lui-même dans les prochaines quittances "Seigneur de Saint Evremont ", appelé par ailleurs Saint Evremont sur l'Ozan, une paroisse située sur la petite rivière Ozan, à côté du Mesnil-Angot ; et le " de " devant son nom, ce qui, à l'époque, impliquait généralement l'existance d'un fief à son nom. De l'existance duquel on retrouve des traces autre part ; par exemple, dans une attestation (2) d'un certain Jehan Fortescu, intitulé "de Fortescu" , il est désigné comme "seigneur du dit lieu"; il porte les mêmes armes que le Capitaine du Pont Douve, soit "Argent, trois bandes azur" et pourrait être le même personnage.

(2) Extraits des "Actes sur Vélin" , Bibliothèque Impériale, Paris ; et Chamillard, dans "Le Blason Français" , lettre de Mr Lentaigne.
 
 

Quittance de Jehan Fortescu, Seigneur de St Evremont
pour sa paie, le 23 juin 1399. (3)

espaceSachent tous que je Jehan de Fortefcu, efcuier, feigneur de Saint Evremont, et Capitaine ordone depar le Roy notre feigneur, de la fortreffe et baftide du Pont douve, congnoys et confeffe avoir eu et recu de honnourable homme Jehan le Chien Viconte de Couftances la fomme de quarante et une livres, fept foulz, quatre deniers Tournois, a moy deubz a caufe de mes gaiges du dit office de Capitaine depuis le penultieme jour d'Octobre mil ccciiijxx. dix huit derraine paffe, jufque au jour de pafques enfuivant, de la quelle fomme de xljl. vijs. iiijd. Poitevois je me tien pour bien paie, et en quitte le Roy notre feigneur, le dit Viconte et tous autres. Temoins mon fcel mis en cefte prefente quittance le xxiij jour de juin, l'an mil ccciiijxx. dix neuf.

J.FORTESCU

(3) Cabinet des Titres, Dossier "Fortescu" 23 juin 1399.

p 461

 
espaceUne quittance identique de 50 livres tournois, du même Jehan pour la même chose (1), datée du 28 novembre 1400, dont l'échéance est fixée à la dernière St Michel est ainsi conçue :
espace"En temoing de ce jay fcelle cefte quittance de mon propre fcel le xxviij jour de Novembre l'an mil quatre cens.

"Fortescu."

(1) Cabinet des Titres, Dossier " Fortescu " , 28 nov. 1400.
 
espaceLe décès de ce Jehan se fit certainement vers la fin de 1402, une quittance pour son salaire étant signée par son fils le 2 février 1403, soit :

 
Quittance de Guillem Fortescu pour le paiement dù à feu
son pére en tant que Capitaine du Pont Douve, le 02 février 1403. (2)

espaceJe Guillem Fortefcu efcuier fils et heritier de feu Jehan Fortefcu nagaires Cappitaine du Pont Douve, confeffe avoir eu et recu de honnourable homme Robert de Lettre Viconte de Couftantin la fomme de cinquante livres Tournois qui deuz eftoient a mon dit feu pere a caufe de fes gaiges de Cappitaine du terme Saint Michel dernier paffe. De la quelle fomme de l.l. T. je me tien pour bien paye et comptent et en quitte le roy notre feigneur le dit Viconte et toux autres a qui quittance en appartient. En tefmoing de ce jay fcelle cefte quittance de mon fcel le ij jour de Fevrier, lan mil quatre cens et trois.
 
 
(2) idem, 2 février 1403.
espaceLe sceau représenté ici est attaché au document.p461_3a

 
espaceCe Guillaume Fortescu est le même qui, en 1415, fut tué à la grande bataille d'Azincourt. La quittance suivante montre qu'il succéda au poste qu'occupait son père au Pont Douve, ce qui apparait avoir été une tâche héréditaire dans la famille, puisque, comme d'autres papiers le montrerons, un frére de Guillaume Fortescu, Messire Jean, seigneur de Saint Evremont fut par la suite Capitaine de la même forteresse.
 

Quittance de Guilleme Fortescu pour paiement dù à feu
son père, le 11 juin 1404. (3)

espaceSachent tous que je Guillem Fortefcu efcuier filz de feu Jehan Fortefcu confeffe avoir eu et recu de honnorable homme et fage Robert de Lettre Viconte de Coutances la fomme....

 

(3) idem, 11juin 1403.