REF 007 - Dictionnaire des Familles Françaises Anciennes et Notables à la fin du xix° siècle - Tome 19 - Famille Fortescu

Dictionnaire des Familles Françaises
Anciennes et Notables
à la fin du xix° siècle

( Par G. Chaix d'Est-Ange )

 

Tome x
 https://www.geneanet.org/archives/ouvrages/?action=detail&livre_id=445&page=30&book_type=livre&search_type=livre&name=Fortescu&with_variantes=0&tk=9268f66a8bd027f5


REF 007 - 00

REF 166-01
REF 166-02
REF 007 - 03




Fortescu...

...(de), en Normandie. Armes : d'Argent à trois bandes d'Azur (alias de gueules).-
Alias : d'Azur à trois bandes d'Argent.

 
Jean Fortescu (JE01?) servit en qualité d'écuyer dans les guerres de son temps, en 1379; il est nommé dans l'échiquier de Normandie de 1388 et 1392.
Guillaume Fortescu (GU01) périt en 1415 à la bataille d'Azincourt.
Tristan Fortescu (TR01), du Mesnil-Angot, et Richard Fortescu (RI1), de Sainte-Marie du Mont, furent du nombre des gentilshommes de l'élection de Carentan qui firent reconnaitre leur noblesse lors de la grande recherche de Montfaut, en 1463. La famille de Fortescu perdit dans la suite sa noblesse par suite de dérogeance et dut se faire accorder des lettres de réhabilitation.
Michel de Fortescu (MI02), marié en 1653 à Jacqueline le Quesne (le Guelinel), ses frères
Léonor de Fortescu (LN01), marié en 1661 à Maria Merlet, et
Tanneguy de Fortescu (TN01), marié en 1661 à Marie du Ruel, et leur cousin germain,
Jean de Fortescu (JE07), sieur de Launay, en la paroisse du Mesnil-Angot, tous arrière-petit-fils de
Nicolas de Fortescu (NC02), marié en 1563 à Catherine Cadot, n'en furent pas moins maintenus dans leur noblesse, lors de la recherche de 1666, par jugement de Chamillard et intendant de Caen, comme issus d'une vieille race déja maintenue noble par Montfaut en 1463.
Leurs cousins, Jacques (JQ06) et Marc Antoine de Fortescu (MC01), marié en 1581 à Jeanne Clerel (faux : mariée à JQ4), et arrière-petits-fils de Richard de Fortescu (RI4) furent maintenus dans les mêmes conditions par jugement du même magistrat.
 
Léonor de
Fortescu (LN1), écuyer, sieur de la Chesnaye, Charles de Fortescu (CH02), écuyer, Sgr de Langle, et Jacques-Pascal de Fortescu (JQ11?), écuyer, Sieur du Taillis, eurent leur blason enregistré à l'armorial général de 1696 (registres de Saint-LÔ et de Valognes).
 
Paul de Fortescu (PL01), pris part en 1789 aux assemblées de la noblesse tenues à Saint-LÔ.
M.Constant de Fortescu (CB01), est décédé à Bayeux le 9 Avril 1907 à l'age de 39 ans.
Principales alliances : Cadot, Clérel (de Tocqueville), de Beaugendre (REF 014-/-REF 039) des Faveries (REF 015)1597, de Paul (?), etc.
 
Une famille de Fortescue occupe un rang brillant dans la noblesse anglaise. Elle revendique pour auteur Richard le Fort, gentil'homme normand, qui fut un des compagnons de Guillaume le Conquérant et qui lui sauva la vie à la bataille d'Hastings.
Sir John Fortescue, Chevalier (knight), fut nommé en 1442 grand maitre (lord chief) de la justice d'Angleterre; il fut un des plus célèbres légistes de son temps; sa descendance est représentée de nos jours par plusieurs branches.
Le chef de la branche ainée, Sir Hugh Fortescue, fut appelé à la chambre des lords le 16 mars 1721, sous le titre de Baron de Clinton, comme successeur de sa grand-mère, la comtesse de Lincoln; il fut encore créé en 1746 Baron de Fortescue et Comte de Lincoln. Il mourut sans postèrité en 1751 et eut pour successeur son frère consanguin, Mathieu, 2ème Baron de Fortescue, décédé en 1785.
Le Fils de celui-ci, Hughes, 3ème Baron de Fortescue, marié en 1782 à Esther Gréville, soeur du Marquis de Buckingham, décédé en 1841, reçut en 1789 les titres de Vicomte Ebrington et de Comte (earl) Fortescue. Il fut père d'Hughes, Comte Fortescue, né en 1783, Vice-Roi d'Irlande, grand intendant de la couronne, décédé en 1861, dont la descendance subsiste avec distinction.
 
(Bibliothèque Historique de la Ville de Paris, le 29 mai 1990).

Espace