espaceLa vénérable et presque unique tradition - traçant l'origine du nom -
et l'établissement de la famille tant en Normandie qu'en Angleterre, se résume ainsi :

espaceRICHARD, surnommé LE FORT, un chevalier Normand, homme très fort et "échanson" du Duc de Normandie, débarqua en Angleterre avec son maître en l'année 1066. Combattant dans la grande bataille de Senlac ou Hastings, il sauva le Duc, qui eut trois chevaux tués dessous lui, de la charge de ses assaillants,
le protégeant de son bouclier ( écu/escu ).

espace En rapport avec cet acte de bravoure, Richard (auparavant appelé LE FORT), était depuis lors connu sous le nom de RICHARD LE FORT ESCU. (fort bouclier / écu), " lequel patronyme" écrit Holinshed " tient son origine de la force de son écu ".
 
espacePlus tard, quand l'utilisation des devises fut introduite, les descendants de cette famille, en choisirent une en référence à l'évènement ci-dessus :
" FORTE SCUTUM SALUS DUCUM " qui signifie " Un fort écu le salut des chefs ".
espaceLa tradition dit en outre, qu’après la conquête, Richard FORT ESCU revint en Normandie, où ses descendants de par un second fils, prospérèrent jusqu'au XVIII° siècle ; laissant derrière lui en Angleterre, son fils ainé, Sir ADAM, qui s'est aussi battu à Hastings et fut l'ancêtre des Fortescu Anglais.

Thomas Fortescue (Lord) Clermont

suite ...